mercredi 23 novembre 2016

Pourquoi un blog ?


Any Sha, du blog Des fleurs, des feuilles prochainement rebaptisé du joli nom 'Le jardin des couronnes" nous a demandé comment est né notre blog, qu'est ce qui nous a poussé à le faire et pourquoi lui avoir donné son nom.
Depuis toujours, je crois, j'aime jardiner. Jeune fille, je m'intéressais aux travaux jardiniers de mon père, à ses projets et plantations et je participais à l'entretien du jardin sans rechigner.
Désherbage en octobre 76 ( j'ai 17 ans) :


J'ai retrouvé dans les affaires de ma mère une lettre que j'ai écrite à mes parents encore en vacances, début septembre 77 et de quoi parlais-je ? Du jardin !
"Le gazon a de belles fleurs jaunes, les dahlias sont tout fleuris et les nains m'arrivent à l'épaule ! Les poires et le raisin ne sont pas encore mûrs alors que toutes les pêches ont mûri en même temps. Les mures sont savoureuses"

Ramassage des feuilles mortes en novembre 77 :



Lorsque nous avons repris la maison et le jardin, durant de très nombreuses années, j'ai partagé avec mes parents, mon père en particulier, mes projets, mes plantations. Ils vivaient dans l'appartement au second étage de la maison et nous regardions ensemble les catalogues Delbard, Meilland ou Briand, on choisissait ensemble les bulbes ou les vivaces.

Lorsque mon père est décédé en 04 ce partage m'a vite manqué parce que Jean-Marie s’intéresse peu au jardin (mais il me laisse carte blanche) et la fille pas du tout. Je me suis alors inscrite sur un forum, 'Plantes Passion' où je suis restée trois ans:


sylvaine
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 6064
Age : 57
Localisation : SEVRES (92)
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Betula pendula - Bouleau   Jeu 13 Nov 2008 - 14:28Répondre en citant Editer/Supprimer ce message Supprimer ce message Voir l'adresse IP du posteur

Qui ne connait pas cet arbre moyen à écorce blanc vif, au port léger, gracieux et élégant ? Il fait partie des arbres que nous reconnaissons au premier regard.

Très rustique, il est essentiellement forestier et forme de grands peuplements à l'est et au nord de l'Europe. Dans le très grand Nord, il cesse la place à son frère, le bouleau pubescent, dont le tronc blanc illumine la nuit boréale et les sombres forêts d'Epiceas mais, très résistant au froid lui aussi, il est familier des montagnes où il grimpe jusqu'à la limite des forêts.

Il s'accommode de tout type de sol et est répandu partout en Europe, sauf dans la frange méditerranéenne où il n'apparaît qu'en altitude.
Lorsqu'il est entouré de concurrent, il adopte un port horizontal afin de mieux capter la lumière mais lorsqu'il croît en isolé, ses branches pendent délicatement comme un saule pleureur :


Mais au bout de trois ans, j'ai eu envie d'autre chose !
Je regardais des blogs jardin depuis quelques temps et je trouvais qu'il y avait plus de partage, de convivialité, d'amitié et un jour de décembre 2009, je me suis lancée !
J'ai appelé mon blog "Le vieux Clos" parce que c'est un vieux jardin clos de hauts murs déjà cultivé par mes arrières grands parents.
Je suis restée trois ans sur Overblog, bientôt quatre sur Blogger.
Le 7 décembre ( drôle d'idée de commencer un blog en décembre ! lol) mon blog fêtera ses 7 ans et grâce à lui, j'ai découvert des plantes, des pépinières, des fêtes des plantes :


Chaalis

Et surtout, j'ai lié de belles amitiés :)




Très souvent, le soir, je vais visiter vos blogs et je passe mes soirées dans un monde enchanté, au milieu des fleurs, des bébêtes du jardin, je découvre des associations et des plantounes craquantes (Cet aster Ezo murasaki, il me le faut !) des roses terriblement tentantes, j'adore participer aux jeux, le Club des cinq et les rétrospectives  de Marie-Claude et bientôt, le Seed of love d'Isabelle :)
Pour tout cela, merci mon blog !

Et maintenant, à votre tour !
Bisous et bonne journée

35 commentaires:

  1. Bonjour Sylvaine... quelle chance de vivre dans une maison qu'on aime comme ça...
    J'aime ton blog qui est à ton image, doux et chaleureux
    Bonne journée à toi, il pleut !
    Bises

    RépondreSupprimer
  2. coucou Sylvaine, la transmission... voilà! une chose tellement importante pour les générations à venir! moi, c'est ma grand-mère qui me l'a donné l'amour du Jardin!
    ton blog fait parti de ceux que j'aime!
    bonne journée

    RépondreSupprimer
  3. Tu as eu cette chance de vivre dans une maison heureuse et de partager une passion commune avec ton papa. Et puis le blog qui ouvre des portes pour les rencontres, de belles découvertes de plantes.
    Ton blog est très reposant, tu laisses la nature faire son oeuvre et j'aime y rencontrer tous ces petits animaux qui viennent se réfugier chez toi.
    Bises Sylvaine

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Sylvaine
    Merci pour ton partage et l'intérêt que tu as porté à mon article. Je suis contente qu'il est suscité l'envie de créer ton article. Quelle chance de perdurer un jardin qui existe depuis bien longtemps. J'aimerais que ma maison et mon jardin vieillissent ainsi mais les temps ont changés et malheureusement nos enfants s'installent plus souvent loin de nous pour le travail. J'ai toujours eu droit à une petite parcelle de terrain dans le jardin de mes parents où je semais des graines faciles. Je mesure la chance que j'ai d'avoir un jardin, c'est vraiment un pur bonheur pour la créativité et l'évasion. Bonne journée

    RépondreSupprimer
  5. Ben oui c'est vrai ça : pourquoi un blog ??? C'est une bonne question et j'avoue que j'aurais du mal à y répondre...Peut-être parce que je suis une grande pipelette et que j'ai besoin de raconter mes aventures jardinesques...ou alors parce que j'aime prendre des photos de ce qui se passe dans mon jardin et les montrer à tout le monde...
    Toujours est il que la grande aventure du blog, qui dure pour moi depuis 10 ans, est allée bien au delà de mes espérances :)
    C'est marrant parce que je crois que dans les albums photos de famille qui sont chez mes parents, il y a une ou deux photos tout à fait semblables aux tiennes :D Moi aussi à 16 ou 17 ans, je ratissais des feuilles et je tripatouillais la terre !!
    Bisous

    RépondreSupprimer
  6. Tu es vraiment tombée dans le jardin quand tu étais petite!
    Je disais que je ne jardinerai jamais mais en y repensant, je m'occupais de fleurs et tout ça étant petite fille...
    Les blogs sont un partage, on ne peut pas toujours aller visiter chez d'autre passionnés, ça nous permet de beaux échanges.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Sylvaine, j'ai adoré ton article, il apporte une réflexion en profondeur sur ce qui fait ton identité, il permet de mieux te connaître et fait réfléchir en profondeur à soi. Je me rends compte que j'ai de plus en plus envie de faire un blog...Moi aussi, j'adorais les plantes dès l'adolescence et j'ai un jardin de la taille du tien. Mais je n'ose pas me lancer. Tu es une battante, active, tonique, un modèle. Belle journée à toi. Lys92

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut foncer, Lys. C'est une magnifique aventure!
      *une douce journée*
      Cécile

      Supprimer
  8. très bon idée cet article ça amène à se poser les questions pourquoi nous en avons créer un, pourquoi nous passons tant de temps à le faire vivre. C'est vrai que la blogosphère est riche d'échanges, de contacts et de partage et tout ça grâce aux blogs.
    passes une belle journée

    RépondreSupprimer
  9. Coucou Sylvaine, c'est émouvant de te voir toute jeune déjà dans un jardin ! Pour l'aster Ezo murasaki, surtout ne l'achète pas : je t'en apporterai un gros morceau à Saint Jean au printemps (je l'adore mais c'est un coureur que je dois limiter chaque année). Bisous !

    RépondreSupprimer
  10. Ce que j'adore avec ton blog c'est cette continuité avec le passé. Je trouve le blog la meilleure façon pour toi de transmettre cela(plus adapté que Facebook par exemple). Pour moi c'est plus banal: raconter tout simplement l'évolution du jardin et surtout trouver un endroit pour toutes mes photos, sinon elles resteraient dans l'APN ! Comme toi je trouve que c'est un moyen extraordinaire de rencontrer des gens avec les mêmes affinités. A mon avis ton blog tient un rôle central dans la blogosphère et je sais que beaucoup seront d'accord avec moi. Alors merci Sylvaine et bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord avec toi, Judith. Sylvaine est une hôtesse. Elle a été je crois la première blogueuse de jardin à me laisser des commentaires avec beaucoup de bienveillance et continue à encourager les petits nouveaux. Et c'est elle qui m'a prise sous son aile lors de mon premier Saint Jean où je n'en menais pas large. Je lui en garde beaucoup de gratitude.
      *une douce semaine à toutes les deux*
      Cécile

      Supprimer
    2. T'es trop gentille, Cécile :)
      Gros bisous

      Supprimer
    3. Cécile a exprimé avec des mots très justes ce que je pense aussi.
      Merci à toi Sylvaine pour ton blog, pour tes gentils commentaires, pour tes encouragements et ton accompagnement pour mon premier Saint Jean où je n'en menais pas large non plus ! ! !
      Aude.

      Supprimer
  11. Je ne crois pas que l'on puisse s'adonner au jardinage maintenant que nous sommes entrés depuis plus ou moins longtemps dans l'âge adulte sans y avoir goûté dés l'enfance, sauf exception. Et c'est une grande chance de pouvoir prolonger ce que nous ont fait découvrir nos ainés. Mais que restera t’il de ce que nous avons créé?
    J'ai retenu ton expression Sylvaine "il cesse la place à son frère".

    RépondreSupprimer
  12. On est à mille lieues d'imaginer ce que l'on va trouver en entamant un blog de jardinage. Tout ce partage, cette générosité, cet engouement commun, ces découvertes et ces rencontres. Cette sensation d'appartenir à une communauté de doux dingues qui rend la vie plus belle, je ne pourrais plus m'en passer!
    *des bises, Sylvaine et longue vie au Vieux Clos*
    Cécile

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait ça ! Et je suis accroc à cette communauté et comme toi, je ne pourrais plus m'en passer.
      Bisous

      Supprimer
  13. Superbe cet article ! Tu as bien fait de créer ce blog, c'est tellement bon de pouvoir partager sa passion.

    RépondreSupprimer
  14. je me reconnais bien dans ton parcours ! même si je n'ai plus le jardin de mes grands plus d'une fois j'ai imaginé comment j'aurais pu m'en occuper...
    et puis c'est tellement agréable de raconter son jardin de partager avec les autres. Comme toi j'adore jouer avec Marie Claude, et je craque pour cet Enzo Murazaki (ma quête pour 2017 :p) Et toutes ces rencontres... ça c'est magique !
    Bises
    Lydie

    RépondreSupprimer
  15. quelle belle histoire de famille que ton jardin ! Quelle chance de pouvoir le perpétuer à travers les générations ! C'est un trésor !

    RépondreSupprimer
  16. Les blogs nous permettent d'échanger nos expériences, de partager nos idées... et nous apportent de belles amitiés. Quel bonheur que de se retrouver au printemps aux fêtes des plantes. J'ai la sensation d'être comme une enfant à Noël.
    J'aimerais avoir plus de temps pour flâner sur les blogs, et aussi écrire pour le mien que j'ai laissé à l'abandon ces derniers mois.
    C'est émouvant de te voir aussi jeune dans Le vieux Clos jardiner. La passion ne t'a pas quitté. Il y a vraiment une âme dans ton jardin, et ça m'a toujours ému.
    Bisous et bonne journée.

    RépondreSupprimer
  17. Quelle chance d'avoir pu partager cette passion avec ton papa!Mes enfants et mon mari ne s'y interessent pas non plus.Cependant depuis que ma fille habite chez elle nous commençons à parler décoration et nous avons choisi une jardinière pour sa fenêtre. Un petit espoir de ce coté là

    RépondreSupprimer
  18. je n'ai pas de blog...mais quelle joie tous les matins de parcourir vos articles ,j'ai l'impression de partir à la recherche de personnes que j'aime ,des ami(e)s qui m'attendent et vont m'ouvrir les yeux sur le monde du jardin que je connais encore si peu...je ressens tant d'amitié et de complicité entre vous ,quel bien ça fait !!!! alors merci pour vos blogs, ils rendent les journées tellement plus douces ou dynamiques...! bonne soirée, Sylvaine(j'adore les aventures de Chocolat et Lutin)

    RépondreSupprimer
  19. C'est un bel article que celui que tu viens d'écrire. Mais je crois que j'arrive bien tard pour te l'écrire ;-)
    J'adorerais vivre dans une maison familiale avec son jardin clos comme toi. C'est un bel héritage dont tu sais profiter. Pour le blog, il est évident que tu avais besoin de partager ta passion. Je suis comme toi, je ne peux pas trop la partager avec mon entourage.
    En tous cas continue car c'est un régal de te lire. J'ai fais le choix de m'abonner à peu de blogs, juste par manque de temps. Et je ne laisse pas toujours de commentaire mais sache que j'aime te lire.
    Belle soirée

    RépondreSupprimer
  20. Un très beau billet. Je me rappelle d'un billet précédent et que tu écrivais ta passion, venue de ton père. C'est très touchant. j'adore venir voir toutes tes belles floraisons. Longue vie à ton blog Sylvaine.

    RépondreSupprimer
  21. Tu cultives donc le jardin de tes arrière-grand-parents ??? Est-ce que c'est indécent, Sylvaine de te demander alors quel âge ça lui donne, à ce "vieux clos" ?
    Quelle belle œuvre que de pouvoir jardiner sur 4 générations ! Je suis admiratif !
    Belle soirée à toi !
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh non, Greg, pas indécent du tout ! Ma famille cultive le jardin depuis plus d'un siècle.
      Bises et bonne soirée

      Supprimer
  22. Ce thème d'article est une très bonne idée ; je te connais encore mieux Sylvaine et tu sais combien j'aime cette continuité familiale dans ton jardin et comme toi, je suis très attachée au fait de partager avec de nouveaux amis qui parlent le même langage. J'essaierai de trouver un peu de temps pour participer... Bisous

    RépondreSupprimer
  23. Oh oui Sylvaine merci à ton blog que j'aime tant. Tu es une conteuse merveilleuse et je pourrai t'écouter des heures raconter les petites histoires de ton vieux clos. Merci ton blog mais surtout merci à toi. Ton amitié est precieuse pour moi. Gros bisous.

    RépondreSupprimer
  24. Un très chouette article ! Tu n'as pas beaucoup changé.
    On forme finalement une grande famille, entre blogueurs mais aussi avec nos lecteurs.
    Et quand on a la chance de se rencontrer pour de vrai, c'est comme si on se connaissait depuis toujours.

    RépondreSupprimer
  25. Bonjour Sylvaine quel bonheur que votre blog que je suis à peu près depuis 2ans un sacré retard par rapport au lancement du blog ,votre clos un havre de paix et cette transmission de votre famille et l'amour du jardin que vous partager c'est un rendez vous tout les jours avec vous ,vos photos et vos amitiés jardinières sont un plaisir à suivre ,je souhaite tout simplement qu'un jour j'aurais la chance de vous rencontrez .
    Merci Sylvaine pour ce blog et votre générosité .
    Belle soirée à vous .
    Emmanuelle

    RépondreSupprimer
  26. Merci pour ton blog ; c'est un plaisir aussi pour moi de te lire.
    J'ai adoré ton article. Bravo
    Bonne soirée
    Elise

    RépondreSupprimer
  27. Un bel article que celui de l'histoire du Clos et de ton blog. C'est cet esprit de partage qui m' a fait créer le mien .Je me sentais trop frustrée de vous lire sans pouvoir vous montrer la pratique de tous vos conseils que je glanais d'un blog à l'autre. Je suis si heureuse de faire partie de cette grande famille jardinblog.Et je te remercie encore d'avoir diffusé la nouvelle de mon blog et de m'avoir si facilement accueillie.J'essaie d'en faire autant pour les petits nouveaux .Bises et bonne soirée Sylvaine

    RépondreSupprimer
  28. Coucou Sylvaine, je me reconnais dans les commentaires : c'est vrai que tu encourages les jeunes blogueurs. C'est aussi ton blog que j'ai connu et suivi le premier : à la suite de ton passage à l'émission "silence ça pousse", il y a 3 ans. Ce sont tes articles et ceux que tu suis, qui m'inspirent et me motivent, au jardin, comme au blog.Merci Sylvaine. Bises. Céline.

    RépondreSupprimer

Pour écrire un commentaire, saisissez votre commentaire dans la zone de texte puis choisissez votre profil :
- Si vous avez un compte Google, connectez-vous.
- Nom/Url : votre nom s'affichera en tête du commentaire avec, éventuellement, une url vers vers votre blog ou votre site.
- Anonyme : Le plus facile si vous n'avez pas de compte Blogger, n'oubliez pas de signer votre texte !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...