mardi 11 novembre 2014

Un souvenir de la grande guerre



L'an dernier, à l'occasion du 11 novembre, je vous avais parlé de mon Grand-père maternel (ici).
Cette année, je vais mettre mon Grand-Père paternel à l'honneur, bien que je ne l'ai pas connu. J'ai peu de photos mais un souvenir de lui.


Cette année, mon Papa aurait eu 100 ans !
Il était né le 20 juillet 14.
Sur cette photo, lors d'une permission de son père en 1915 :


(C'est la magie de la numérisation, la photo est toute petite, on ne voit pas grand chose mais en numérisant, je l'ai agrandie et elle reste nette.)
Mon Grand-père était très adroit de ses mains, très artiste et, dans les tranchées de Verdun où entre deux assauts meurtriers et sanglants, on s'ennuyait, il avait façonné deux petits objets en cuivre, deux petits jouets pour son petit garçon que mon père a toujours conservés :


Admirez ce travail minutieux et précis :



Dans le vieux Clos, en ce centenaire de la Grande Guerre, mes plantounes ont résisté vaillamment à la pluie pour fleurir en bleu, blanc et rouge ! lol




Bisous

28 commentaires:

  1. C'est très émouvant ! et quels objets incroyablement beaux, les détails sont magnifiques. Bonne soirée Sylvaine. Bisous

    RépondreSupprimer
  2. Je suis en complète admiration devant la minutie de ces petits chefs d'oeuvres de ton grand père !!! un bel hommage que tu lui rends là !! et bravo également à ton jardin qui se montre très ... patriotique ;)
    bises

    RépondreSupprimer
  3. Ce sont des souvenirs tendres et doux qui rappellent pourtant une époque agitée et meurtrière, tous ces petits objets ont eu une vie, c'est toujours émouvant, comme je t'envie.
    Bon après-midi à toi
    @ tout bientôt

    RépondreSupprimer
  4. Mais tu lui ressembles à ton grand-mère paternel ! Je retrouve les même traits fins que chez toi...Quant aux petits objets façonnés de ses mains, quelles merveilles :) Mon arrière-grand-père était à Verdun. Il était estafette et devait traverser le champ de bataille à vélo (si, si) pour porter les messages. Il en est revenu blessé de guerre, marqué à tout jamais parce qu'il a vécu...Nous avons aujourd'hui le devoir de mémoire envers tous ces hommes, nos aïeux, une génération sacrifiée...

    RépondreSupprimer
  5. Un beau partage que tu présentes ,tous mes aïeuls vivaient en Belgique ...je ne sais pas s'ils ont fait la guerre comme en France

    RépondreSupprimer
  6. C'est impressionnant ce qu'il faisait : ton grand père était très doué.
    Merci d'avoir partagé ces souvenirs...
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  7. Les objets en cuivre c'est un vrai travail d'artiste !

    RépondreSupprimer
  8. Oui on dirait bien que tu lui ressembles ! ces travaux magnifiques ont dû lui prendre beaucoup de temps et l'aider à survivre à ces horreurs...
    ça me fait drôle à chaque fois, nos grands-pères se sont peut-être cotoyés
    .Bises du 11 novembre

    RépondreSupprimer
  9. Merci Sylvaine pour ces souvenirs émouvants : mon père et mes grand-pères eux aussi ont connu cette triste guerre. J'ai en même temps une idée saugrenue: où est le Chocolat ?
    Bonne fin de 11 novembre,
    Isabelle R

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est encore dehors, Isabelle, il fait doux et il ne dort pas.
      Mais ce soir, je l'ai mis dans son cageot de paille et de feuilles mortes, au garage, au sec parce que de la pluie est prévue pour toute la journée demain.

      Supprimer
  10. Très bel hommage rendu à ton grand-père ! Comme il devait être habile de ses mains pour arriver à créer ces magnifiques chefs d'oeuvres. Un véritable artiste ton grand-père ! Merci d'avoir partagé avec nous ces émouvants souvenirs .
    Bonne soirée Sylvaine !

    RépondreSupprimer
  11. Bel hommage nous avons un devoir de mémoire , ton grand-père avait des doigts d'or....
    Bisous et bonne soirée .....Colette

    RépondreSupprimer
  12. C'est un article très émouvant que tu as publié. J'aime beaucoup les photos en noir et blanc. Ton grand père était très doué de ses mains et quelle chance d'avoir ces objets encore en ta possession. Douce nuit.

    RépondreSupprimer
  13. Adorables ces petits souliers, des vestiges de cette horreur, particulièrement touchants. Effectivement j'ai souvent entendu dire, que de nombreux objets avaient été créés de cette manière là. Bel hommage Sylvaine.

    RépondreSupprimer
  14. Très bel hommage rendu à ton grand-père et je pense aussi à toutes ces personnes qui se sont battues pour notre liberté !

    RépondreSupprimer
  15. Merci Sylvaine, d'avoir partagé avec nous ces souvenirs si émouvants. Bonne journée

    RépondreSupprimer
  16. Je ne vis pas tous ces événements de la même manière, ayant été préservée des horreurs de la guerre. Pour nous ce n'était qu'une période d'angoisse, de gros travaux au champs pour les femmes ayant remplacé les hommes partis aux frontières, des tickets et des privations - mais rien de comparable à ce que vous avez vécu. Mes parents parlaient un peu de la dernière guerre, mais je n'ai presque rien entendu, enfant, de la 14-18. En lisant ton article, je comprends mieux l'attachement des gens à ses souvenirs...
    Merci de cet éclairage émouvant!

    RépondreSupprimer
  17. coucou Sylvaine
    Incroyable la finesse de ces chaussures et aussi du casque pourtant il ne davait pas avoir beaucoup d'outils !! un très joli souvenir
    gros bisous et bonne fin de semaine
    MITOU

    RépondreSupprimer
  18. Que c'est émouvant ! Quel artiste ton grand-père. Ca devait être compliqué de créer ces petits objets adorables dans les tranchées. Et puis quelle artiste sa petite fille qui a réussi a faire un tableau tricolore avec des fleurs pour commémorer le 11 novembre ! Bises et bonne journée.

    RépondreSupprimer
  19. Bel hommage, c'est émouvant !! Je me demande comment il arrivait à fabriquer des merveilles dans les conditions qu'ils ont connu !! Bonne journée. Xavier

    RépondreSupprimer
  20. Une page émouvante avec tes souvenirs personnels Sylvaine, : merci de les partager .
    Quel raffinement pour ces cadeaux du cœur : ton grand 'père avait de "l'or dans ses mains" !!
    Mes bisous du soir !
    Nicole

    RépondreSupprimer
  21. Quels jolis souvenirs et quelle minutie dans les détails de ces tout petits objets! Il avait de l'or dans les mains ton grand-père!

    RépondreSupprimer
  22. Un très bel hommage rendu là, avec ces précieuses photos, et ces beaux objets de cuivre réalisés avec minutie et amour ! Bonne soirée ;)

    RépondreSupprimer
  23. Superbes objets Sylvaine, et merci de nous les avoir fait découvrir.
    Mes arrière-grands-parents ont connu la guerre étant donné qu'ils étaient Alsaciens. Ils sont allés se réfugier en Suisse avec 11 enfants en 1914 et ce n'était pas facile. Ma grand-mère en parlait toujours avec réticences : elle aurait eu 108 ans cette année. Et elle eu ses 7 enfants juste avant la seconde guerre... mais elle n'a jamais baissé les bras, elle me disait que pleurer n'avançait pas les choses mais permettait de rebondir.
    Bisous et bonne soirée
    Bisous

    RépondreSupprimer
  24. c'est beau d'avoir des souvenirs de ces aieuls avec ces vieilles photos ... et ces objets façonnés sont infiniment émouvants. Bises

    RépondreSupprimer
  25. Quel émouvant article, Sylvaine !

    RépondreSupprimer
  26. http://www.ladepeche.fr/article/2014/10/30/1981768-le-souvenir-emouvant-de-l-art-des-tranchees.html

    Les objets faits par ton grand-père sont vraiment très beaux et je te mets le lien d'une exposition qui a lieu jusqu'à demain à Auch et où beaucoup d'objets ont été faits dans les tranchées .
    Cette exposition a lieu jusqu'à demain et j'aimerais aller la voir et j'espère que ce sera possible .
    Juste avant de te mettre le commentaire nous avons eu un orage accompagné de pluie et j'ai dû fermer l'ordinateur.
    Bises

    RépondreSupprimer
  27. De très belles réalisations de ton grand-père !!/
    Il était très doué de ses mains, c'est un souvenir touchant...
    Nos pères étaient presque...du même âge, le mien est né en 1911 , il aurait 103 ans, il y a 27 ans qu'il est décédé, trois mois après la naissance de notre fille.
    Bises
    MC

    RépondreSupprimer

Pour écrire un commentaire, saisissez votre commentaire dans la zone de texte puis choisissez votre profil :
- Si vous avez un compte Google, connectez-vous.
- Nom/Url : votre nom s'affichera en tête du commentaire avec, éventuellement, une url vers vers votre blog ou votre site.
- Anonyme : Le plus facile si vous n'avez pas de compte Blogger, n'oubliez pas de signer votre texte !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...