samedi 7 février 2015

La faim fait sortir le loup du bois !



Il fait un froid de canard, un froid de loup :


La bise, la bise noire et le gel, les deux compagnons du général hiver glacent le Clos et transforment les zoziaux en pelote de plumes :


J'ai regarni abondamment le resto-piaf, j'ai mis des pommes, des graines, du beurre et le lierre, sur les murs, est couvert de belles baies noires, mûres, très appréciées des merles, des ramiers et de beaucoup d'oiseaux.
Mais la gâterie, ce sont les graines de tournesol :


On menait une vie tranquille au Resto-piaf, bien sur il y a trop de pigeons des rues très gourmands, bien sur les mésanges bleues, vraies petites pestes, mènent la vie dure aux pinsons et aux traîne-buissons, bien sur le rouge-gorge, mon petit compagnon, a un caractère ... difficile  mais finalement, tout se passait bien.
Hier, le froid était mordant, la bise glaciale soufflait en rafale et en début d'après-midi alors que le rouge-gorge profitait d'un moment de solitude pour venir picorer quelques graines ...



... La faim, le froid a fait sortir le loup du bois, les étourneaux se sont abattus sur le jardin :


Je les ai entendus avant de les voir, ils étaient dix, vingt, trente, il y en avait partout :



Ils n'ont pas vraiment d'ennemis, le chat sans doute, mais il s'adonne à un cocooning intense sur le radiateur et se désintéresse totalement du monde ailé.
Ils sont agressifs, armés d'un long bec, ils ont pris possession des boules de graisse et aucun autre oiseau ne peut y accéder.
Sauf si on est petit, bleu, futé :


Elles laissent leur place, elles ne cherchent pas la bagarre mais elles guettent chaque boule libre et se jettent dessus au nez et à la barbe des sansonnets :



Je crois que je vais racheter des graines car tous ces envahisseurs ont grand appétit !
Bisous et très bon week-end













23 commentaires:

  1. Et bien c'est quelque chose quand " la meute" arrive. Malignes ces petites mésanges.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  2. C'était pareil chez moi des nuées d'étourneaux et je ne suis pas comme Charlotte qui les aime
    on a revu la mangeoire de rouge-george, pinson, moineaux pour éviter les envahisseurs , mais je
    crains qu'ils s'accrochent au distributeur de cacahuètes !!!! Tu as raison les mésanges bleu sont les plus
    malignes ...Bisous ....et bon week-end ..Colette

    RépondreSupprimer
  3. Tiens ! Pas d'étourneaux encore chez nous. C'est quand les cerises sont mûres que le ciel devient noir d'étourneaux venus piller tout ce qu'il trouve sur notre cerisier au grand dam des merles ! Peut-être aujourd'hui ? Qui sait ? Pour le moment c'est la cohabitation entre les moineaux, les rouge gorges (il y en a deux !), les merles,les mésanges et quelques verdiers. Tes photos me font grelotter ! Bisous

    RépondreSupprimer
  4. Oui, oui Colette, je les aime aussi...comme les autres. J'aime toutes les bestioles, à poils, à plumes, à écailles :) Moi aussi, Sylvaine, j'ai du aller me réapprovisionner en graines. Il faut continuer le nourrissage jusqu'à la fin de la période de froid :)
    Bisous

    RépondreSupprimer
  5. Ordinairement, tout se passe bien au resto zozios.. Titi est si beau !
    Mais une nuée d'étourneaux peut vite vider la mangeoire..
    et les mésanges sont si rapides qu'elles toujours une graine à piquer..
    Belle journée - Bisous

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour, c'est vrai que chez moi aussi avec les températures négatives, j'ai l'impression que je ne fais que leur apporter à manger, mais c'est un plaisir de les voir venir picorer depuis la fenêtre de la cuisine !! Bon week-end

    RépondreSupprimer
  7. Je dois aussi réapprovisionner les garde-mangers!!!!
    Et je passe des heures à les observer, l'APN en main!
    Mille bisous...

    RépondreSupprimer
  8. Tu m'as fait peur! j'ai cru que les loups étaient revenus à Paris!!! lol!
    Pas d'étourneaux ici, des pies est des mésanges et le rouge-gorge et de temps en temps un pic-vert

    RépondreSupprimer
  9. Heureusement qu'il y a de bonnes adresses où se restaurer !!! ici aussi, on achète "en gros" à présent !! car les petits sachets de six boules de graisse font a peine deux jours !!! de jolies photos sans prises de becs et où tout le monde cohabite .... des scènes à prendre en exemple !!
    bisous et bon week end Sylvaine :)

    RépondreSupprimer
  10. pour l'instant pas d'étourneaux,mais j'en ai vu quelque uns au début de l'hiver,par contre ils ont envahi( c'est le mot!) une localité à 20 km de chez moi...les troncs d'arbres et arbustes n'étaient plus visibles,les fils électriques non plus .des nuages noirs impressionnants ont couvert le ciel plusieurs jours....puis....ils sont partis

    RépondreSupprimer
  11. coucou Sylvaine
    Les restau sont pris d'assaut avec ce froid Sibérien !!
    Nous achetons graines boules cacahuètes en masse !! lol
    et souvent je me pose la question mais comment faisaient ils avant !!
    Nos parents ne se sont jamais préoccupés des oiseaux de la nature !!
    Mais c'est bien car nous pouvons les admirer !!
    gros bisous et bon week end
    MITOU

    RépondreSupprimer
  12. En général les étourneaux ne restent pas longtemps au même endroit. Chez toi juste le temps de dévaliser les mangeoires.... Bon weekend au chaud. Bisous Sylvaine.

    RépondreSupprimer
  13. Beaucoup d'étourneaux aussi chez moi pour un petit pillage en règle, et après ils disparaissent, ils ne viennent que ponctuellement mais bizarrement les autres oiseaux : mésanges, moineaux, rouge-gorge, pinsons ....ne semblent pas être gênés et tout ce beau monde mange ensemble ! Ils ont l'air si méchants ces étourneaux et pourtant ils sont bien utiles au jardin ! Attention pas de beurre ( graisse animale) mais plutôt margarine (graisse végétale) ! Michèle K.

    RépondreSupprimer
  14. Ouf! Tu m'as fait peur! J'ai vraiment cru que les loups étaient à ta porte. Ceci dit, je me demande s'il ne vaut pas mieux avoir des loups que des étourneaux, et je constate à la lecture des commentaires qu'ils ne sont pas très populaires. Aussi, lorsque je les vois s'abattre en masse sur le jardin, je me raisonne en me disant qu'ils ont leur place dans l'écosystème et que toutes les créatures se valent. Mais cet été a la vue de mon figuier complètement débarrassé de ses fruits, j'ai eu un peu de mal à me raisonner. Bisous et bon weekend.

    RépondreSupprimer
  15. Les étourneaux viennent souvent chez nous aussi, mais heureusement, chacun sait défendre sa part et les plus petits trouvent toujours le moyen de se restaurer en ces temps de froidure... Moi, je commence déjà à rêver de printemps ! Surtout après avoir été enfermée plusieurs semaines... Très bon dimanche dans ton Clos, à bientôt Sylvaine, Shuki

    RépondreSupprimer
  16. Eh bien dis donc, ton jardin bouge bien en hiver :-) Gros bisous Sylvaine !

    RépondreSupprimer
  17. Chez moi les étourneaux hibernent en ville, si, si il n'y a qu'à admirer les pare-brise de voitures à Nîmes et Montpellier, lol.
    Par contre au moment des moissons en juin ils sont là et s'abattent comme jamais sur les champs et ensuite sur le raisin mur de septembre il y a une autre razzia.
    Au vu des températures ce sont les pies que je vois tourner autour de mes boules de graisse et autres mangeoires. Mais comme l'accès de ces dernières est trop petit... elles se content des boules et de ce que les verdiers font tomber.
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  18. Ils sont nombreux dans ton restaurant !
    Chez moi, c'est des visites à tour de rôle ... Rarement en même temps.
    En les observant, je constate que les mésanges se font même la guerre de territoire, Mésange bleue, mésange charbonnière et mésange à longue queue ne sont jamais ensemble sur le même arbre.
    Pareil entre le rouge-gorge et le merle.
    Bon dimanche, bisous

    RépondreSupprimer
  19. Ce n'est pas étonnant qu'ils se rapprochent de tes mangeoires, il faut dire que le sol gelé depuis plusieurs jours, le froid environnant et les bourgeons glacés ne laissent plus beaucoup de sources de nourriture facilement accessible...
    Ici ils profitent uniquement des graines que les perroquets ne finissent pas et des extrudés laissés... enfin uniquement, vus les prix des aliments, ce sont des oiseaux sauvages de luxe :)
    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
  20. Les pauvres tits pépères, ça me fait mal au cœur de les voir chercher de la nourriture comme ça, alors je leur ai donné un chapelet de graines et une grosse boule de graisse.

    Bises

    RépondreSupprimer
  21. Grrrrrr ces étourneaux! L'année dernière, une coalition de moineaux s'est ligué contre un individus qui essayait de voler leur nid. Ca a duré plusieurs jours.
    J'ai souvent observé le manège de l'étourneau, qui profitait de l'absence des moineaux pour essayer de chiper le nid. Pour contre attaquer, les moineaux se mettaient à 5 dessus pour lui donner des coups de becs. Au fil des jours, l'étourneau se trouvait de plus en plus déplumé.
    Jusqu'au moment où je l'ai trouvé mort. Les moineaux avaient gagné!

    RépondreSupprimer
  22. Je ne les aime pas ces étourneaux !!! Quand au temps des cerises, ils se jettent sur le cerisier, par centaines, ils raflent tout en une après-midi...
    MC

    RépondreSupprimer
  23. Je ne les aime pas ces étourneaux !!! Quand au temps des cerises, ils se jettent sur le cerisier, par centaines, ils raflent tout en une après-midi...
    MC

    RépondreSupprimer

Pour écrire un commentaire, saisissez votre commentaire dans la zone de texte puis choisissez votre profil :
- Si vous avez un compte Google, connectez-vous.
- Nom/Url : votre nom s'affichera en tête du commentaire avec, éventuellement, une url vers vers votre blog ou votre site.
- Anonyme : Le plus facile si vous n'avez pas de compte Blogger, n'oubliez pas de signer votre texte !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...