samedi 14 novembre 2015

Vendredi 13 Novembre




C'était une belle soirée, nous regardions le match de foot à la TV et peu de temps avant la fin, nous avons entendu une puis deux puis une dizaine d'ambulances passer et nous avons pensé qu'il y avait eu un grave accident mais en même temps, les présentateurs annonçaient une attaque à Paris et une édition spéciale.
Et une partie de la nuit, nous avons regardé, effarés, consternés, affligés, les images horribles de la vague d'attentats qui une nouvelle fois a ensanglanté et endeuillé la France, dans un funeste concert de pin-pon ( Nous sommes dans la banlieue ouest et la place de la République est à l'est de Paris ) et nous entendions, heure après heure, le nombre de victimes augmenter jusqu'à l'impensable, plus de 100 morts et presque autant de blessés.
Mes pensées vont vers eux et vers leurs proches dans la peine.
Et en signe de solidarité, je viens de mettre trois petites bougies à la fenêtre, trois petites colombes de la paix, trois comme Liberté, Egalité, Fraternité :








20 commentaires:

  1. Que dire devant tant d'horreur, il n'y a pas de mots. J'ai comme le souffle coupé et je commence à avoir peur pour l'avenir de nos enfants.

    RépondreSupprimer
  2. Un beau geste pour éclairer quelque peu cette journée si sombre.

    RépondreSupprimer
  3. Je ne trouve pas de mots pour exprimer ma tristesse devant toute cette horreur. Ton article est un bel hommage aux victimes et aux valeurs essentiels de l'humanité. Merci Sylvaine. Bises

    RépondreSupprimer
  4. Tes mots sont si justes Sylvaine ! Si justes ! Beaucoup de compassion pour les victimes et une grande colère contre ces barbares qui viennent faucher des vies et en dévaster d'autres juste par haine de leurs semblables au nom d'une idéologie barbare !

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir Sylvaine....Mes pensées vont aux proches des victimes....mais la colère est là ...

    RépondreSupprimer
  6. Mes petites bougies sont aussi sur le bord de la fenêtre
    Je pense sans arrêt à toutes ces victimes ,à leur famille
    mais aussi aux blessés !
    gros bisous
    MITOU

    RépondreSupprimer
  7. Des petites bougies ailées pour porter la lueur dans cette noirceur ! Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  8. J'ai découvert cette horreur ce midi a la télé seulement ! J'ai aussi mis des bougies ce soir,
    tes mots sont justes et plein de compassion ! Bises ...Colette

    RépondreSupprimer
  9. Je suis effondrée et j'ai très peur, oui, mais je ferai face, debout, avec vous toutes et tous : on est là et on y restera. Je t'embrasse fort, Sylvaine !

    RépondreSupprimer
  10. J'ai entendu l'affreuse nouvelle ce matin, je suis choquée, attristée, je pense aux blessés qui souffrent dans leur chair, aux familles qui souffrent dans leur coeur, je me demande ce que va être l'avenir de nos enfants...
    Bisous
    MC

    RépondreSupprimer
  11. Quelle belle force que de répondre par l'attention à la haine.. juste rappeler les trois grandes valeurs a porter fort et haut, Liberté, Egalité, Fraternité...
    Et la tristesse, profonde, .. la lumière pour ne pas tomber dans l'abime...

    RépondreSupprimer
  12. malheureusement nous ne pouvons rien contre le terrorisme, ces fanatiques...je pense surtout aux blessés qui ne pourront jamais oublier cette horrible soirée

    RépondreSupprimer
  13. C'est hier matin en allumant la télé que j'ai découvert les horreurs perpétrées pendant la nuit, j'étais choquée de voir autant de morts et hier soir j'ai mis une bougie sur mon appui de fenêtre, une bougie pour les âmes volées par des barbares sanguinaires qui ont fait de Paris une boucherie
    Paix à leurs âmes
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  14. Tout comme toi nous avons allumé des bougies hier soir pour rendre hommage aux victimes.
    Bises

    RépondreSupprimer
  15. Trois petites bougies précieux pour trois mots très précieux qui ont tout leur sens aujourd'hui. Trois bougies pour les victimes de cet odieux massacres, trois bougies pour l'espoir que ces monstres soient vaincus. Gros bisous

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour Sylvaine ,nous sommes tous sous le choc de cette barbarie ,mes pensées vont à toutes les familles qui à cet instants sont dans une peine indescriptible.
    Comment se reconstruire pour les survivants devant cette horreur la route seras longue .
    Merci Sylvaine pour votre témoignage

    RépondreSupprimer
  17. Je ne m'exprimerai pas sur le sujet car le laxisme dont fait preuve notre pays m'est insupportable.
    Hélas, ce ne sont pas des gestes de bonne volonté ni de compassion qui viendront à bout de ce véritable fléau qui nous touche .......... et nous touchera certainement encore. Je n'ai rien d'autre que de la colère comme sentiment en ce moment surtout quand je pense au chagrin des familles de victimes.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  18. merci por ton article ,sylvaine....

    RépondreSupprimer
  19. Nous sommes sous le choc de cette nuit de vendredi.
    Mon fils habite depuis peu à côté de la rue de Charonne et Boulevard Voltaire dans le 11ème, je suis effarée, il aurait pu y être comme tant d'autres ....
    Il est rentré vendredi soir pour fêter des anniversaires, tu parles d'un week end de fête ! il est resté là aujourd'hui, il n'est pas bien et je sens sa peur de repartir dans ces rues qu'il côtoie tous les jours.
    Tu as fait là un beau témoignage, et je souhaite que ces colombes allumées nous redonnent espoir d'une vie meilleure.

    RépondreSupprimer

Pour écrire un commentaire, saisissez votre commentaire dans la zone de texte puis choisissez votre profil :
- Si vous avez un compte Google, connectez-vous.
- Nom/Url : votre nom s'affichera en tête du commentaire avec, éventuellement, une url vers vers votre blog ou votre site.
- Anonyme : Le plus facile si vous n'avez pas de compte Blogger, n'oubliez pas de signer votre texte !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...