jeudi 25 avril 2013

Un bout de massif avant/après



Ce sont les articles de Lydie sur son rosier Dainty Bess dans son massif Lovely Pink et de Marie-Claude et son printemps des épimédiums qui m'ont donné l'idée d'écrire cet article sur ce coin pentu et ombragé, ce bout de massif à la terre pauvre et ingrate faisant partie de la plate-bande en L sous le cerisier, le pyracantha, le forsythia ...
Pour que vous vous reperiez, j'ai fait un petit croquis :



En image, il est situé derrière les tulipes rouges au fond :



Plus près :



Je n'ai pas de photos d'avant.
Il y a bien longtemps maintenant, mon père a arqué les tiges du pyracantha pour créer une petite alcove de verdure et ce bout de terrain était seulement un lieu de passage :



Editha y a beaucoup joué lorsqu'elle était enfant puis, les années passant, le lierre a tout envahi.

En 2010, j'ai enlevé le lierre envahissant et en automne, me fiant au jugement de Thierry Denis sur l'épimédium perralchicum 'Frohnleiten' ( indestructible en tout sol...Feuillage marbré au printemps, vert brillant en été, coriace en hiver. Floraison massive en avril et mai,
Les pires situations ne l’intimident pas. Racines, saletés et sécheresse le laissent de marbre. Un roc
Son seul souhait : pousser sous les arbres, entre des arbustes ou au pied d’une haie. La fleur de la dernière chance. Celle qui prospère là où les autres s’arrêtent.
A la plantation, vous serez sceptique. Dans un an, fanatique ) j'en ai planté un en bordure et je lui ai donné comme compagnes des euphorbes robbiae et des hellebores :





En ce printemps, l'épimédium recouvre toute la bordure de son beau feuillage et ses fleurs légères égayent ce coin sombre :



Les euphorbes drageonnent et se marient aux Monnaies du Pape venues toutes seules que je laisse vagabonder :





Hier matin à l'aube :



Ce bout de massif prouve qu'il ne faut jamais désespérer, il y a toujours des plantes solides, frugales, intrépides prêtes à recouvrir et habiller un coin désherité !

Bisous et très bonne journée au soleil





18 commentaires:

  1. coucou Sylvaine
    En jardinage tu es plus têtue qu'une Bretonne !!!lol
    tu ne lâches pas facilement mais je crois que les plantes t'obéissent !!! tu dois avoir un fluide !!! je regarde attentivement les photos et j'essaie de copier !!!! enfin presque !!!
    gros bisous et bonne journée sous le soleil
    MITOU

    RépondreSupprimer
  2. C'est parce que je suis mi-bretonne, mi-lorraine ! lol
    C'est aussi parce que je lis, je me documente et je teste. Comme tout le monde, je fais des erreurs mais je ne montre que les réussites ! lol
    Bisous et bonne journée

    RépondreSupprimer

  3. Merci pour cette leçon d'espoir et de rigueur. C'est le genre de conseils et d'expériences dont on profite quand, comme moi, on reprend un ancien jardin laissé à l'abandon. Bonne journée. Lys 92

    RépondreSupprimer
  4. J'aime beaucoup ton jardin champêtre !!!, tes épimédédiums ont trouvé cet endroit a leur goût !!! et les euphorbes sont très jolies et tellement facile a vivre ...

    RépondreSupprimer
  5. Ce n'est pas une mince affaire de s'attaquer au lierre, tu as bien du mérite ! Mais ça en valait la peine, c'est tout beau !

    RépondreSupprimer
  6. La nature est une championne, rien ne l'arrête ! Je comprends que ta fille y ait joué ! ça devait lui faire une super cabane :) Bon cette fois si c'est décidé je vais essayer l'épimedium ! En tout cas c'est un endroit un peu magique à qui la fleur des elfes va bien ! Un ou deux gros champignons en bois en plus et on ne serait pas surpris de voir un lutin jaillir des feuilles :) Et pas celui à 4 pattes et museau tout doux :p Remarque lui aussi ça doit lui faire une chouette aire de jeu!
    Bonne journée
    Bisous
    Lydie

    RépondreSupprimer
  7. très belle ta dernière photo, pas facile à entretenir j'imagine, car le naturel revient souvent au galop! Les épimédiums sont de très belles plantes, j'en ai deux variétés, mais j'en adopterais volontiers encore quelques uns!

    RépondreSupprimer
  8. Ton jardin est comme je les aiment ce petit coin est vraiment charmant!!
    j'y viendrai volontiers m'y promener!!

    Bon après midi

    RépondreSupprimer
  9. Je pense que tu viens de me donner la solution pour meubler des coins ingrats du jardin avec cet épimédium mais j'ai toujours un peu peur des plantes qui sont indestructibles.
    La dernière scène de ton billet est superbe.

    RépondreSupprimer
  10. Je suis également conquise par ta dernière photo, j'aime bien la précédente me plaît bien aussi. J'ai découvert cet épimédium l'année dernière, il s'est bien installé et j'ai déjà pu le dédoubler en début de printemps, ses fleurs éclairent bien les sous bois, il aime aussi le soleil.
    Bonne soirée
    Nicole

    RépondreSupprimer
  11. Merci pour ce précieux conseil...je note!
    *belle soirée*

    RépondreSupprimer
  12. Un joli petit coin champêtre comme je les aime

    RépondreSupprimer
  13. Très jolie scène...puisque l'Epimedium aime aussi le soleil...j'ai pris note moi aussi. merci!

    RépondreSupprimer
  14. Très jolie ta dernière photo, un aspect très naturel, on dirait un bois entretenu, c'est chouette !
    Bonne fin d'après-midi (ici, il pleuvine !)
    Sinon, d'habitude, je ne suis pas à l'ordi à cette heure, je suis au jardin !
    Bises
    MC

    RépondreSupprimer
  15. Jardin qui a beaucoup de charme et de découvertes!

    RépondreSupprimer
  16. J'ai pris le nom de ta plante, car j'ai un coin où rien ne veux pousser... tu as de la veine que ton cable de téléphone marche encore ! Mais peut être en as-tu un plus solide, vu le temps que tu as par chez toi... Passe un bon week-end.... Amitiés... Lulu66

    RépondreSupprimer
  17. et bien, là, rien à redire, encore une fois ! tu en as fait un super endroit, cela me donne des idées pour mon allée d'arbres, avec le bas totalement à l'ombre...tous les mariages sont beaux : celui des tulipes rouges et des euphorbes, celui avec la monnaie du Pape...un aspect sauvage/contrôlé, et les couleurs vives sont vraiment la clés de ta réussite, je trouve !

    RépondreSupprimer

Pour écrire un commentaire, saisissez votre commentaire dans la zone de texte puis choisissez votre profil :
- Si vous avez un compte Google, connectez-vous.
- Nom/Url : votre nom s'affichera en tête du commentaire avec, éventuellement, une url vers vers votre blog ou votre site.
- Anonyme : Le plus facile si vous n'avez pas de compte Blogger, n'oubliez pas de signer votre texte !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...