mercredi 26 juin 2013

Couleurs vives



Après le parc de Bagatelle, le jardin de Camille, retour à la dure réalité du Clos ! Sous le bouleau ! lol
Dans ce massif où les racines de l'arbre forme un tapis dense de racines, à tel point que dans certains coins, je ne peux même pas faire un petit trou pour y glisser un bulbe, je plante à l'unité, testant d'abors si la plantoune se plaira dans ces conditions difficiles. Alors il y a trois ans, j'ai planté une petite coquelourde et un bb eonothère du Jardin du Morvan.
En ce printemps, je sais qu'elles se plaisent au pied de l'arbre. Toutes deux, elles ont fait des petits et cela donne un coin très lumineux et gai même sous la grisaille persistante :



Sur la photo, vous pouvez voir à droite une fleur d'un petit géranium sanguineum qui s'est semé là tout seul comme un grand. Je vais le laisser car dans ce massif maudit, j'accueille avec gratitude tout ces semis spontanés !



De vrais petits soleils :



Dans ce massif, j'avais des asters amellus qui n'ont pas passé l'hiver tout comme mes asters horizontalis.
Un peu plus loin, l'oenothera odorata 'Sulphurea' fleurit aussi.
Elle est visitée par les papillons de nuit et ses fleurs jaune soufré et parfumées s'ouvrent la nuit et se referment dans la journée.

Bar de nuit ! lol



Les pavots ont souffert des pluies diluviennes mais courageusement, ils refleurissent.

'Turkenlouis' plus échevelé que jamais :



Pavot orientale :



Ils sont très visités par les bourdons qui se shootent literalement et repartent en volant de travers ! mdrrr....

Un petit pavot acheté ce printemps au Clos d'Armoise, Papaver pseudocanescens :



Et la première fleur de la belle et sauvageonne hémérocalle fauve :



Bonne journée sous le soleil :)

18 commentaires:

  1. La coquelourde est une plante qui s'installe partout, j'ai semé la couleur blanche cette année et j'espère la voir fleurir l'an prochain. Si tu aimes les pieds d'alouette, ils se plairaient également dans ce coin je pense et des nigelles de damas, chez moi tout ce petit monde pousse n'importe où et je les laisse vagabonder, j'aime le jardin sauvage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai eu des graines de blanches par le Seeds of love, elles ont bien levé et je vais de les planter en espérant qu'elles fleuriront aussi l'an prochain.
      Les nigelles se plaisent aussi dans ce massif, elles se sèment, se ressèment, je les laisse vagabonder.
      Pour les pieds d'alouette, c'est une bonne idée, merci :)
      Bonne journée

      Supprimer
  2. Les coquelourdes belles et faciles, j'en ai laissé de grosse touffes cette année. Une d'elles s'harmonisent bien avec un rosier rose pâle. Tu pourrais aussi essayer les phloxs dans ce genre de terrains. Les simples ceux des vieux jardins et non pas les modernes moins vaillants. Je pourrais t'en envoyer pour l'année prochaine maintenant.
    Bonne journée
    Nicole

    RépondreSupprimer
  3. j'ai aussi la coquelourde en rose et en blanc , plante facile qui se ressème un peu où bon lui semble , le soleil est brillant , le ciel bleu peut-être une journée estivale ! bonne journée

    RépondreSupprimer
  4. Sous mon bouleau, j'ai comme toi des coquelourdes, mais aussi des stachys byzanthina silver carpet qui ne fleurissent pas, du cerastium tomentosum,
    un pavot d'orient et des œillets mignardises!
    Voilà des idées!

    RépondreSupprimer
  5. pas toujours facile avec les cerisiers , j'en ai planté un , mais pas assez profond, du coup les racines remontent, je ne peux plus rien faire , il a pris trop d'ampleur , mais les coquelourdes et d'autres petites plantes s'y plaisent..super encore du soleil aujourd'hui, ça fait du bien, bonne journée

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Sylvaine, ton article vient de me donner une idée !!! J'ai trois gros peupliers dans un coin de la pelouse,aux pieds desquels rien ne pousse. Je vais tenter un parterre de fleurs qui englobera les trois arbres. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  7. Finalement, ça fait pas mal de monde pour un endroit ingrat ! J'adore aussi la coquelourde qui se ressème généreusement. Bonne journée

    RépondreSupprimer
  8. je suis étonnée que tu aies perdu les asters, normalement c'est résistant! j'aime bien ton oenothère sulphurea!

    RépondreSupprimer
  9. Les coquelourdes ont été de tous mes jardins, avec des hauts et des bas, mais toujours présentes - en rouge, en blanc, en rose... J'aime leur côté bonne fille! Les pieds des arbres, pour les fleurs, ce n'est pas vraiment facile: j'en sais quelque chose avec le pied du chêne! Mais à force d'essais, on finit par trouver LA plante que ça ne gêne pas - si en plus elle fleurit, c'est trop bien!

    RépondreSupprimer
  10. Tiens, tiens j'héberge un bouleau de semis spontané et j'ai le même inextricable lacis de racines à son pied, tu ajoutes la sécheresse et la pleine ombre une bonne partie de la journée, plus les autres racines d'un Trachicarpus et d'un pin et tu as une vision du massif infernal. Eh bien j'ai botté en touche, j'ai créé un massif surélevé en ajoutant une bonne dose de terreau plus amendements. J'ai planté sans état d'âme des petits bulbes de printemps, une orchidée terrestre, des hellébores, des liriopes et j'ai englobé les bergénias qui étaient les seuls rescapés. Du coup, le bouleau copieusement arrosé sur des racines bien à l'abri du soleil va mieux l'été et les lychnis bien sûr sont venues se semer spontanément. Comme quoi, il faut oser! Je vais ajouter sans vergogne tout ce que tu as planté ainsi que ce qui est proposé dans les commentaires précédents. Comme quoi avoir du retard a du bon!

    RépondreSupprimer
  11. bonjour Sylvaine chez moi les hémérocalles en sont à la moitié de leur floraison je les ai mises sur mon blog ainsi que les lys de la Madonne bon après midi bises Cathline

    RépondreSupprimer
  12. Ah merci, sans le savoir tu m'a donné le nom d'une plante qu'une amie m'a donné ce printemps. C'est l'oenothera odorata 'Sulphurea' ! Est elle vivace ou annuelle, mon amie a été incapable de me le dire. Dans mon jardin, les papavers ne poussent pas, est-ce à cause de ma terre qui est une terre à vigne ou à la chaleur (bon pas cette année lol) très forte l'été ?...Passe une bonne semaine... Amitiés... Lulu66

    RépondreSupprimer
  13. vaille que vaille, les fleurs refleurissent sous les pluies, et les bourdons passent entre les gouttes! mais voilà deux jours de soleil !

    RépondreSupprimer
  14. coucou Sylvaine
    Je cours je cours à travers ton jardin !!!
    et je découvre des nouveautés !!! j'aime bien ces fleurs fushia et puis les jaunes aussi !!! j'ai eu une belle surprise ces derniers jours j'ai vu fleurir pour la première fois les iris "fétide" que tu m'avais envoyé !!!! j'ai fait une photo que je mettrai prochainement sur le blog !!! lol
    gros bisous et bonne journée
    MITOU

    RépondreSupprimer
  15. trop beaux tes pavots,cette année ,je n(en aurai pas ,moi j-en avais des roses.bisous superbe jardin

    RépondreSupprimer
  16. Turkenlouis est très beau, je ne connaissais pas ! en tout cas, c'est vrai que les abords des arbres sont toujours très compliqués, j'aime bien ce que tu en as fait, le mélange est audacieux, mais passe très joliment !

    RépondreSupprimer
  17. Que de belles couleurs ! C'est ton coin de jardin " auberge espagnole ". Olé ! :)

    RépondreSupprimer

Pour écrire un commentaire, saisissez votre commentaire dans la zone de texte puis choisissez votre profil :
- Si vous avez un compte Google, connectez-vous.
- Nom/Url : votre nom s'affichera en tête du commentaire avec, éventuellement, une url vers vers votre blog ou votre site.
- Anonyme : Le plus facile si vous n'avez pas de compte Blogger, n'oubliez pas de signer votre texte !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...