mercredi 5 août 2015

Cacher la terre nue !



Tous les ans, les acanthes me font le coup !
Après avoir été les reines du Clos en juin, lors de leur floraison, leur feuillage commence à faner dès début juillet et lorsque nous rentrons de vacances, il est sec.
Dans la pente derrière les cerisiers, je laisse en l'état, c'est moche de chez moche mais c'est au fond du jardin :


Par contre, dans les massifs du bouleau et de l'arbre de Judée que nous voyons de nos fenêtres et dès que nous mettons un pied dans le jardin, j'ai tout enlevé mais je me retrouve avec plusieurs mètres de terre nue.
Couvrez cette terre que je ne saurais voir ! lol
Devant le bouleau, pour cacher la nudité, j'ai mis ma grosse potée d'amarante et devant, une potée que j'ai faite avant notre départ en vacances pour regrouper les plantounes - semis du Sol en surplus - achetées lors des portes ouvertes à la roseraie de Daniel Schmitz au profit du Télévie ( Téléthon belge )


Au départ, je pensais les planter à notre retour mais elles se plaisent dans leur pot.
Il y a un pied de Daucus carota 'Dara', de verbascum alba, de Nicandra physaloide en fleur :



De Verbena hastata :


Et mon basilic qui fleurit lui aussi :


Dans le pot d'amarantes, surprise ! Un joli semis de violette :


J'ai tout de même laissé un coin de terre nue car c'est le coin où Lutin adore buller au soleil le matin :


A côté de l'arbre de Judée, j'ai fait un coin "exotique" (Dixit Jean-Marie)


J'ai commencé par enlever plein de racines d'acanthe avec le secret espoir de faire crever le monstre - l'espoir fait vivre ! - mais je sais cet espoir vain parce que le monstre réapparaîtra aux premières pluies de fin d'été plus vigoureux que jamais ! lol
Après ce dur labeur, j'ai planté mes deux crotons :


Mes deux sansevières :


Ma plante araignée et son bébé et derrière lui, ma petite euphorbe Milii 


Cela va leur faire du bien de prendre un peu l'air.
Par contre, il y en a que je ne sors jamais, comme mes Saintpaulias dont le feuillage ne supporte pas la pluie et mes orchidées qui se font dévorer par les baveux.
Bisous et bonne journée

9 commentaires:

  1. je suis en train de me dire que j'irais bien bricoler au jardin mais devant la sécheresse et la terre dure comme du bois j'ai abandonné l'idée même d'aller y travailler et pourtant l'envie ne manque pas
    j'ajouterais quelques graines du sol à la terre en octobre prochain lorsque la pluie et la fraicheur seront revenues...
    Passe une belle semaine, des bisous

    RépondreSupprimer
  2. Ah mais voilà pourquoi mon acanthe est toute moche. Elle finit de fleurir et est toute fanée. Je vais devoir m'en occuper comme toi assez rapidement. Bonne idée de recouvrir la terre ensuite. Tes crotons vont bien se plaire cet été.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  3. Je rejoins ton mari... il a un petit côté exotique ce petit coin réaménagé. Tu m'apprends que les crotons peuvent se planter en pleine terre... je ne le savais pas ! En ce moment, j'essaie de limiter aussi la terre nue. Je fais sécher tout ce que je taille au jardin, je coupe, je broie et paille tout ce que je peux. Pour le plus grand bonheur de la minette des lieux qui adore siester sur ces paillis ! Bonne journée Sylvaine.

    RépondreSupprimer
  4. ici même constat ! sacré Acanthes ! En fait il y en a deux qui restent verte en été elles sont protégées du soleil l'après midi.
    J'en ai presque éradiqué un pied, presque ! bon ça fait trois ans que j'enlève méticuleusement toutes les repousses et le moindre bout de racine, il vaut mieux être patient !
    Bises
    Lydie
    Ps : ta carte postale est arrivée à bon port, merci beaucoup ça me fait toujours un plaisir fou !

    RépondreSupprimer
  5. Difficile de se séparer des acanthes. Elles sont tenaces et reviennent continuellement. Il faut de la persévérance et beaucoup de patience. Une excellent idée que celle de mettre les plantes d'intérieur à l'extérieur. Cela meuble bien le coin. Belle journée.

    RépondreSupprimer
  6. CoucouSylvaine
    Cela fait bien 10 ans que
    J essaie de TUER la mienne...bon courage. Bisous

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Sylvaine, je ne connais pas l'acanthes, mais elle semble prendre le dessus. Moi aussi, j'ai des endroits assez secs, en mettant de gros plants au départ, j'ai réussi à venir à bout des racines des arbres.
    Bonne fin de semaine.

    RépondreSupprimer
  8. Et moi qui suis si fière - et si admirative - de la seule acanthe qui veuille bien fleurir au jardin de Gine!!! C'est vrai, cette année, elle était un peu flasque au niveau du feuillage, mais ses fleurs étaient splendides... La solution des potées est la meilleure et tes plantes te seront reconnaissantes de ce bain d'air!
    Bonne journée!

    RépondreSupprimer
  9. Dans le "Nord" on se rattrape, on copie les gens du "Sud", il fait chaud, il fait sec et cette impression que le jardin n'en peu plus, trop froid c'est pas bon, trop chaud non plus.
    Mais dès l'automne, avec un peu de pluies tout de même, il revivra pour notre plus grand bonheur et puis sans travail à effectuer au jardin on finirait pas s'ennuyer non ? Bonne soirée Sylvaine.

    RépondreSupprimer

Pour écrire un commentaire, saisissez votre commentaire dans la zone de texte puis choisissez votre profil :
- Si vous avez un compte Google, connectez-vous.
- Nom/Url : votre nom s'affichera en tête du commentaire avec, éventuellement, une url vers vers votre blog ou votre site.
- Anonyme : Le plus facile si vous n'avez pas de compte Blogger, n'oubliez pas de signer votre texte !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...